ACVG PTT Vendée------Festivités des commémorations du 11 novembre

mercredi 31 octobre 2018
par  Charles
popularité : 23%

 Merci à notre ami Jean-Claude Gatineau du bureau National et à son épouse venus me rejoindre au Vendéspace pour le lancement des festivités des commémorations du 11 novembre et cette belle cérémonie. A partir du 7 novembre 1918 au 10 février 2019 à l'Historial de la Vendée aux Lucs -sur- Boulogne le Conseil Départemental de la Vendée organise une exposition « La Vendée de la grande Guerre à la paix ». Paul Calandreau Président de la section Vendée.

********

  Lu dans Ouest-France et le site du Conseil Départemental de la Vendée.

La Vendée commémore la Grande Guerre 1914-1918
Cette grande et belle journée de commémoration a eu lieu devant plus de 2500 personnes réunies sur le parvis et aux abords du site du département de la Vendée le Vendéspace à Mouilleron le Captif.
Un camp militaire avait été reconstitué avec des engins militaires, un centre de secours, un bivouac. Cette journée commémorative s’est déroulée en présence d’Yves Auvinet Président du conseil départemental, de Benoît Brocart Préfet de la Vendée, de nombreux élus, de militaires, des anciens combattants mais aussi de jeunes vendéens venus rendre hommage à tous ces soldats vendéens morts ou disparus pendant la grande guerre : 22000 morts ou disparus, et 45000 soldats blessés, amputés ou gazés lors de ce conflit mondial. Après avoir traversé le bivouac militaire reconstitué, un centre de secours et montrant les conditions de vie sur le front ainsi que des engins de l’époque (char Renault FT 17, avion Blériot XI..), le public s’est laissé guider par les temps forts d’une cérémonie solennelle et poignante ! Deux centaines de militaires, dont des hommes à cheval, ont défilé entre la Longère de Beaupuy et le parvis du Vendéspace. Des hommes et femmes du Génie d’Angers, du CMFP de Fontenay et des sous-mariniers du Vigilant. Parmi eux les deux drapeaux des 93e RI et 137e RI, ces deux régiments de La Roche- sur- Yon et Fontenay-le- Comte et l’essentiel des troupes vendéennes y était engagé lors de la Première Guerre mondiale.
Les militaires ont rejoint les 500 porte-drapeaux. Ces derniers, épaules contre épaules et drapeaux levés faisaient face aux représentants des communes. Le drapeau de notre section ACVG PTT était là porté par notre ami et secrétaire national adjoint Jean Claude Gatineau. L’originalité de cette belle cérémonie et sa force : chaque commune de Vendée se trouvait représentée par un élu local et un jeune. La flamme du Souvenir venue de la tombe du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe a donc été ravivée par le préfet Benoît Brocart. Puis transmise de binôme en binôme.
Posée sur le parvis du Vendéspace, la vasque du souvenir rappelle à elle seule le poids de l’Histoire dans cette commémoration. « Cette urne est un objet historique...si tous les départements l’avaient reçue en 1938 pour les 20 ans de commémoration de la Première Guerre mondiale, seule la Vendée l’a encore en France », assure Claude Vigoureux, Directeur de l’Office des anciens combattants et victimes de guerre. Près de 300 flambeaux ont été allumés. Avant de regagner chaque commune de Vendée, et d’être réutilisés lors des prochaines cérémonies du 11 novembre. « La flamme de l’Arc de Triomphe pourra brûler dans toutes les communes » se réjouit-on au Département. La transmission du souvenir, à bout de flamme n’était pas le seul temps fort de la journée. La chanteuse lyrique Véronique Gens, après la minute de silence, a dressé les poils du public en interprétant La Marseillaise à capella. A l’intérieur du Vendéspace la cérémonie s’est poursuivie par un concert de chants patriotiques avec le chœur « les Métaboles », la diffusion d’un film réalisé par le Département de la Vendée. Deux discours, du Président Yves Auvinet qui en particulier a tenu à remercier les appelés du contingent, les OPEX et les porte-drapeaux en demandant à l’assistance de se lever et d’applaudir, et celui du Préfet Benoît Brocart rendant aussi hommage à Georges Clemenceau, le Tigre né à Mouilleron en Pareds grand et populaire homme politique de la République française. « Chacun de ses moments a son importance, il concourt à arrêter le temps qui passe, il nous replonge au cœur de la Grande Guerre pour nous souvenir et faire mémoire » a déclaré Le Président Yves Auvinet dans son allocution.


Navigation

Articles de la rubrique